En quête d’un cadre inspirant pour pratiquer les sports de nature? Montreuil-sur-mer est une destination propice à l’oxygénation. Entre bois, collines, marais et bocage, découvrez un terrain de jeu exceptionnel. De quoi ravir les sportifs aguerris comme les amateurs en quête d’introspection.

Les alentours de Montreuil-sur-mer offrent un cadre idéal à la pratique des sports de nature. Rien de tel qu’un environnement champêtre pour se dégourdir les jambes en toute sérénité.

Réveil tonique du corps et de l’esprit

Il est tôt. Dans le calme matinal, on effectue quelques foulées dynamiques sur les remparts, tout en assistant au réveil de la nature environnante. Selon l’endroit, on alterne macadam et chemins de terre: le terrain de jeu idéal pour faire du fractionné. Les 3km de remparts restent un lieu de détente incontournable. On y médite, on s’étire, on se dégourdit les jambes à son rythme.

Sortir des sentiers battus a aussi du bon. Il suffit de descendre des remparts pour explorer les glacis par exemple, le long des sentiers qui longent la muraille. Laissez-vous porter par ces chemins de traverse, ou suivez simplement les nuages ou les rayons du soleil. Qu’importe la destination, tant que vous êtes heureux sur le chemin.

Vous aimerez…

nos suggestions

Expériences dynamiques et multi-sensorielles

En dehors de la promenade des remparts, spot de running incontournable, le Montreuillois possède aussi une multitude de sentiers de randonnées pédestres. “La Hayette”, “Le Pâtis”, “Le Robinson”… Autant de noms évocateurs d’une aventure à vivre pleinement. Certains circuits sont également accessibles aux VTT.

Les cyclistes, quant à eux, peuvent se dépenser sur des boucles d’une trentaine de kilomètres, au départ de la ville basse.

L’équitation est aussi une excellente façon de parcourir les paysages du Montreuillois. Le contact avec l’animal garantit une connexion d’autant plus forte avec cet environnement privilégié. Parcourez notamment l’itinéraire équestre de 17km autour de Montreuil-sur-mer.

Sous l’œil du photographe

Avec un bon rythme de marche, l’exercice de la photographie peut se transformer en pratique sportive exigeante. On se déplace activement, on se perd dans les hautes herbes pour capturer l’instant. Dans le Montreuillois, l’œil aguerri est sans cesse sollicité par le patrimoine bâti comme par la faune et la flore. On se contorsionne pour obtenir le bon angle de vue. Ou on lève haut les jambes pour éviter les terrains glissants.

La nature regorge d’une faune abondante : bruant jaune, aigrettes, pics ; divers mésanges et pinsons… De quoi savourer pleinement cette parenthèse dynamique.

Plus loin, les champs de blé et les pâturages se côtoient à flanc de colline, véritable carte postale sous le ciel bleu, à l’abri d’un vieux chêne.