La Canche irrigue la ville basse de Montreuil-sur-mer et les marais environnants. Découvrez la faune et de la flore de ce fleuve paisible, ou explorez la Course, l’un de ses affluents.

C’est à Gouy-en-Ternois que la Canche prend sa source. Le fleuve traverse le Pas-de-Calais sur plus de 100km, jusqu’à son estuaire, niché entre Etaples-sur-mer et Le Touquet-Paris-Plage. La baie de Canche, comme la baie d’Authie, regorge d’une faune et d’une flore d’une richesse rare.

La Canche, sanctuaire de pépiements et de douceur

La Canche irrigue également Montreuil, en passant par Beaumerie-Saint-Martin, Attin, Beutin, La Madelaine-sous-Montreuil, La Caloterie… À pieds, à vélo ou à cheval, on la découvre à son rythme, en se perdant au beau milieu des marais sauvages, au son du pépiement des oiseaux. Une végétation luxuriante abrite libellules, grenouilles et batraciens. L’endroit est aussi un spot de pêche incontournable.

Avec son débit soutenu, la Canche est constamment alimentée en eaux fraîches et oxygénées, ce qui est idéal pour les espèces salmonicoles (saumon atlantique, truite de rivière et truite de mer). Dans ses eaux, les truites de mer font le bonheur des amateurs de pêche aux migrateurs. Mais on y trouve aussi des truites arc-en-ciel issues de déversements et des poissons de 2de catégorie: brochets, gardons, carpes, brèmes… dont la pêche sera plus accessible aux débutants.

La Canche offre également une flore sauvage diversifiée, dont certaines variétés comestibles se retrouvent sur les tables des chefs. 

Vous aimerez…

nos suggestions

Au son du clapotis de l’eau

La base nautique du Petit Quentovic, installée à Attin à 10 minutes de Montreuil-sur-mer, propose des locations de barques électriques et des promenades au fil de la Canche. Son nom est intimement lié à la grande Histoire. Entre les 7ème et 9ème siècle, Quentovic est le nom donné à l’ancien port de commerce situé en basse-Canche. Selon les dernières investigations archéologiques, cet endroit était situé au niveau de l’actuel village de La Caloterie. À cette époque, Quentovic était l’un des principaux ports des Carolingiens, et même une possession personnelle du Roi Charlemagne.

Une autre approche du calme et de la verdure de la Canche est de l’apprivoiser au travers du sport. Et rien de tel qu’une balade en canoë-kayak pour tenter de dompter les assauts du fleuve.

Le charme et la patience

Petite sœur de la Canche, la Course est l’une des plus belles rivières du Pas-de-Calais. Partir à la découverte de ses jolis villages, c’est céder au charme bucolique des vieilles pierres des manoirs, églises et fermes anciennes. 

Le patrimoine de la vallée de la Course est impressionnant. Parmi les bâtiments les plus remarquables se trouvent le Château de Recq de style Louis XV et le Fief d’Hérambault à Montcavrel. L’Auberge d’Inxent est aussi un lieu chargé d’histoire. C’est en effet dans son petit salon que le Duc de Windsor aimait voir sa maîtresse, Wallis Simpson, à l’abri des regards… Tout comme sur la Canche, on trouve sur la Course les ruines de nombreux moulins à eau. 

Aussi, les petites fermes en torchis côtoient les grandes exploitations. À Montcavrel par exemple, la Ferme de Montéchor se démarque par son imposante architecture. On y cultive d’excellentes fraises. La Course est aussi un spot incontournable pour les amateurs de pêche à la mouche. La rivière regorge d’insectes qui dérivent en surface, dont les truites fario aiment se nourrir. Un environnement optimal pour pratiquer cette technique exigeante. Le village de Beussent abrite d’ailleurs un parcours spécifique.