Votre ventre crie famine ? Cet article est pour vous ! Pour la chandeleur, nous allons vous donner l’eau à la bouche et vous aider à trouver l’inspiration grâce à Cédric Defebvre ; Chef de la crêperie Le clan des Elfes.

Et le clan des elfes fut !

Lorsque l’on demande à Cédric comment son aventure de la crêperie Le Clan des Elfes a commencé il répond simplement :

« Eh bien, parce que j’adore les crêpes ! »

Pendant 10 longues années l’idée de la conception de son restaurant a mûri dans la tête de Cédric. Il a tout naturellement pensé à se former en tant que crêpier suivant son adoration pour la Bretagne.

« Il y a un passé à Montreuil pour les terres bretonnes avec les moines de Landevennec ».

Cédric se rend donc dans le Finistère en Bretagne pour suivre une formation de crêpier, il élabore ensuite pendant plusieurs mois ses recettes de pâtes et ses associations de garnitures.

Il s’exerce lors d’une soirée privée au Pot du clape, sur des marchés de Noël, lors d’événements comme : Les Misérables

En mai 2017 c’est la consécration, il ouvre sa crêperie rue du clape en bas qu’il nomme « Le Clan des Elfes ».

« Le Clan des Elfes reflète mon lien avec la Bretagne. Les elfes symbolisent le fantastique, le celtique, le mystique… Toute cette ambiance que l’on peut palper à Montreuil tant dans son histoire que dans son côté mystérieux qui se prête bien
aux contes et légendes. Le clan c’est pour l’esprit de famille qui m’est très cher »

Cédric Defebvre chef de la crêperie « le clan des elfes »

Les outils du crêpier :
La billig : Grosse plaque en fonte ou autre, qui permet de faire cuire la pâte. Outil que l’on n’a généralement pas à la maison et qu’il faut apprendre à utiliser avec une formation par exemple.
La rozell : Râteau pour étaler la pâte.
Spanel : Pour retourner et plier la crêpe ou la galette.

Le clan des elfes ou la chaumière des lutins ?

De par sa taille, le clan des elfes est un restaurant cosy et chaleureux. On se sent très vite à l’aise dans cette chaumière où le feu de cheminée ne manque pas de nous réchauffer de notre promenade sur les remparts.

La fresque peinte à la main de la salle expose les petits lutins farceurs qui, nous l’imaginons, doivent reprendre possession des lieux la nuit tombée !

L’ambiance chaleureuse de la structure du restaurant est une aubaine pour Cédric et sa conjointe car l’esprit de famille et la convivialité sont des valeurs qui leurs tiennent à cœur.

« Je travaille avec Doro, ma compagne il est vrai que nous n’avons pas vraiment le temps de nous parler car le rythme est très soutenu. Mais au moins nous sommes ensembles… »

Un rythme soutenu car Cédric est seul à s’occuper des crêpes tandis que sa commis s’affaire en cuisine à préparer les salades, planches de fromage et charcuterie ainsi que les desserts.

« Lors d’une soirée estivale, je suis déjà allé jusqu’à 80 galettes en une soirée ! »

Cette petite équipe, qui compte également 2 ou 3 serveurs, tourne à plein régime, l’attente ne se fait généralement pas sentir. L’esprit convivial ne perd jamais de sa superbe.

« La salle ne nous permettant pas une grosse capacité, l’aspect familial y est toujours préservé »

Cédric Defebvre

Au clan des elfes on se retrouve en famille, en couple et entre amis.

« Il y a aussi beaucoup de couples qui se sont formés chez nous! »

Idées de garnitures du chef pour la chandeleur :
« Habituellement, nous préparons l’Amandine. Une crêpe fourrée à la crème d’amande parsemée d’amandes torréfiées. Sinon il y a la suprême d’orange.
ou les traditionnelles Pommes caramélisées et poires pochées dans un sirop vanillé accompagnée de son coulis chocolat. « 

Un esprit culturel festif !

Les concerts de la crêperie ont lieu les jeudis soir et dimanches après-midi de juin à septembre. Réels rendez-vous des Montreuillois, ces événements génèrent des rencontres et permettent de faire vivre la crêperie de son esprit festif.

« Nous avons une clientèle familiale mais également très amicale, nous sommes devenus le repère des copains. Je suis musicien, je suis vraiment très heureux de pouvoir concentrer toutes mes passions dans un même lieu. »

La crêperie commence à se faire une notoriété auprès des groupes et les dates de concerts se remplissent très vite. Ce n’est pas pour autant un restaurant concert puisque Cédric propose également des ateliers, des expositions en dépôt-vente, des représentations théâtrales, elle invite des auteurs, des conteurs…

« Il est important pour nous d’allier la crêperie avec la culture. Montreuil à un public qui est en grande demande dans ce domaine ».

Cédric, chef du restaurant « le clan des elfes »

Cédric est par ailleurs devenu président de l’association de la rue du clape en bas qui organise des événements thématisés et qui a à cœur de faire vivre cette rue pittoresque de Montreuil-sur-mer. Ainsi, des journées brésiliennes, des années 30, Irlandaises, Créoles animent fréquemment la jolie rue pavée.

Vous aimerez…

nos suggestions

« Avec ses animations, ses restaurants ses artisans et son authenticité la rue du clape en bas est devenue une rue incontournable de Montreuil-sur-mer »

Cédric Defebvre

Recette favorite du chef:
« La welsh qui tient bien au corps, je sais que je suis tranquille un moment. Pour ma compagne, ce sera plus la normande ou la chèvre. »

Ouvrez grand vos papilles!

Au clan des elfes il n’est pas question de passer par de grandes chaînes industrielles. Le restaurant tient à travailler avec des acteurs locaux.
Les fruits et légumes, la farine, les œufs, et même la bière viennent des producteurs locaux.

« Notre beurre est produit à la beurrerie Maillard, notre miel vient de chez Lokaj apiculture… Nous travaillons avec des produits de saison. Au clan des elfes il est impossible de manger une crêpe aux fraises en hiver ou un dessert à la pomme / poire en été! Les salades, les garnitures, évoluent au fil des saisons. Nous avons une grande quantité de produits de qualité dans notre région, c’est notre devoir
de les mettre en valeur. »

Cédric Defebvre

Cédric s’inspire également des recettes du terroir pour créer ses recettes originales. A l’instar des galettes Welsh et Ch’ti (Maroilles).

« Je cuisine à l’instinct et j’invente des recettes selon mes humeurs. J’aime le terroir français, je m’amuse à créer un alliage avec les traditions bretonnes et les autres régions comme les galettes Savoyardes et Normandes… »

Cédric a un esprit inventif, il aime se lancer dans des recettes variées mais pour cela il fait appel à son instinct. Selon ses humeurs, ses inspirations le chef va proposer des plats ne se trouvant pas sur la carte : Mousse au chocolat maison, galette du jour, menu correspondant aux événements comme le rougail saucisse pour la journée créole… Le chef répond même à des demandes particulières de clients.

Tout ce qui est possible de cuisiner maison est réalisé par le chef et sa commis. Ainsi le caramel, le chocolat sont faits maison et la charcuterie est taillée par le chef.

« Pour les crêpes au froment, j’utilise de la vanille véritable. Je recherche une odeur, un goût. La crêpe est un plat qui se cuisine facilement à la maison, lors de la chandeleur par exemple, moi j’essaye de provoquer des émotions via cette recette simple. C’est un peu comme la madeleine de Proust »

Cédric chef du restaurant le Clan des elfes

Les 7 questions au chef:
Plutôt crêpes sucrées ou salées ?
« Haha ! … salées »
Une garniture chocolat caramel sophistiquée ou simple au sucre?
« sucre ! … Les plaisirs simples… »
Plutôt celtique ou rock ?
« On peut allier les deux! haha, donc rock-celtique ! »
Plutôt cidre ou bière ?
« bière »
Citadelle ou Rempart ?
« Entre les deux mon cœur balance… Allez citadelle ! Pour ses points de vue en hauteur »
Plateau de fromage ou charcuterie ?
« fromage. »
Montreuil c’est ?…
« Les remparts. Lorsque je reviens de vacances et que je vois les remparts au loin je suis heureux. »

et aussi…

trouvez l’inspiration