La fileuse de verre de Montreuil-sur-mer, c’est elle ! Arrivée depuis plus de 20 ans, Paola Boccanfuso a ouvert sa première échoppe en 2009. Pétillante et créative, elle nous dévoile les secrets de son art : le filage des perles de verre à la flamme.

Si vous vous promenez dans le quartier pittoresque de la rue du Clape-en-Bas, nul doute que vous croiserez la petite échoppe de Paola. Impossible de la manquer: elle déborde de bijoux colorés. Une véritable caverne d’Ali Baba!

Métier : fileuse de verre

« C’est un métier peu connu », reconnaît d’emblée Paola.

Le filage du verre consiste à faire fondre des bâtons de verre coloré à l’aide d’un chalumeau pour verrier, et à modeler la matière à l’aide de différents outils. « Ce n’est pas un simple loisir créatif: la perle naît dans la flamme. Elle chauffe à environ 1000°C ! »

C’est en 2007, lors d’une exposition d’artisans verriers, que Paola découvre les arts du feu. « Je fabrique des bijoux depuis l’enfance, mais je n’avais jamais réfléchi à l’origine des perles que j’utilisais. J’ai décidé de suivre un stage de formation à Paris, pour m’initier aux techniques de bases et aux règles de sécurité. »

Aujourd’hui, Paola figure parmi les visages incontournables de l’artisanat montreuillois.

L’art et la matière

En 2012, Paola ouvre donc son atelier boutique. Il se situe à l’angle de la rue du Général Potez et du Clape-en-Haut, dans une maison ancienne, caractéristique du quartier.

Je me suis tout de suite sentie bien ici. À l’origine, je suis une urbaine. Mais à Montreuil-sur-mer, j’ai découvert le plaisir de vivre en ville tout en bénéficiant des avantages de la campagne. La proximité avec la nature par exemple.

Paola Boccanfuso

Pour ses créations, Paola utilise principalement du verre de Murano. Un verre tendre, lumineux, de grande qualité et qui dispose d’une large palette de couleurs.

L’été, la fileuse de verre réalise avec plaisir des démonstrations à la demande.